Datadock

Depuis le 1er janvier 2017, les financeurs publics de la formation professionnelle, les OPCA notamment, mais aussi le Pôle Emploi et les Régions, doivent établir des catalogues de référence des organismes de formation professionnelle. A partir du 30 juin 2017, ils ne pourront accorder des financements qu’aux organismes figurant sur ces catalogues.

Conformément à la loi, pour inscrire un organisme sur son catalogue, le financeur doit vérifier par ses procédures internes de contrôle que l’organisme de formation (OF) a la capacité de satisfaire les critères du décret du 30 juin 2015.

Si l’OF détient une certification inscrite sur la liste du CNEFOP, comme la certification ICPF & PSI CNEFOP, le financeur doit l’inscrire sur son catalogue.

Pour pouvoir traiter la demande, il y a près de 75 000 organismes de formation en France, les OPCA ont mis en place une base de données : Datadock. Les OF doivent s’inscrire sur cette plateforme.

S’ils ont une certification reconnue comme celle de l’ICPF & PSI, il leur suffit de saisir leur certificat et l’inscription sur le catalogue de référence par le financeur se fera automatiquement à l’examen de la première demande de financement.

Sinon, l’OF doit renseigner 21 indicateurs avec des preuves qui seront contrôlés à l’examen de la première demande de financement par l’OPCA qui la recevra.

Il faut noter que :

  • DataDock n’est utilisé que par 19 OPCA sur 20 et n’est pas utilisé par les Régions et Pôle Emploi par exemple.
  • L’accès direct au catalogue de référence est possible sans passer par DataDock. Par exemple, l’ICPF & PSI envoie chaque mois une liste à jour de ses certifiés à Uniformation et à Pôle Emploi pour inscription sur leur catalogue.

https://www.data-dock.fr

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
(Votre inscription nous permet de contrer la recrudescence de spams sur les commentaires. En aucun cas elle ne servira à alimenter une base de données de contacts)