Nouvelle formation CCS à l’ENE

longe_cheval_transfert_apprentissage_ballon_copyright_a_laurioux_ifce

L’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation lance une nouvelle formation novatrice sur le site de l’Ecole nationale d’équitation. Cette formation continue, s’effectue sur trois semaines réparties de novembre 2016 à mars 2017 avec un module à l’INSEP. L’objectif de cette formation à destination des enseignants qui souhaitent développer leur compétence pédagogique et d’apporter des savoir-faire autour des transferts d’apprentissages, des pédagogies collectives et de la connaissance en sciences humaines.

Pourquoi ce CCS ?
Comme dans toutes pratiques commerciales de loisir sportif, le souci premier des structures équestres est la fidélisation des pratiquants. Notre société est de plus en plus consommatrice de pratique. Les professionnels se doivent de proposer aux pratiquants des situations pédagogiques évolutives variées, les mettant davantage dans un confort physique et mental pour  s’approprier la pratique équestre sous toutes ses formes.

Le programme de la formation

Durant cette formation, les enseignants vont multiplier les axes de travail. En travaillant à pied, ils vont approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement moteur du cheval et de l’humain, au service du travail monté. Cette formation propose également de s’approprier la pédagogie collective pour permettre aux enseignants d’optimiser leur cavalerie et de proposer de nouvelles situations en cours. Enfin, pour répondre aux aspirations des équitants, la formation propose aux enseignants un module permettant de développer la communication et le tact des cavaliers avec leur cheval.

Développer la créativité des enseignants

Ces divers angles de travail vont permettre de développer des compétences innovantes et d’amener les enseignants vers plus de créativité dans leur métier. Par exemple, la pédagogie collective par ateliers, se rapprochant de la pratique des enseignants d’éducation physique et sportive, permettra aux professionnels d’accueillir, à un meilleur coût, les groupes, les classes, les colonies de vacances. En effet, ces situations n’obligent pas à sortir une cavalerie importante pour répondre aux besoins des élèves. Les situations d’apprentissage, à côté du cheval, permettent de compléter le répertoire moteur du cavalier autour de perceptions, de sensations et de motricités qu’il pourra réinvestir, au travers des transferts d’apprentissages quand il se retrouvera en situation d’équitation classique à califourchon.

Informations pratiques

Lieu : Ecole nationale d’équitation + un module à l’INSEP à Paris

Durée : trois semaines en alternance entre novembre et mars

Sélection : sur dossier (CV+ lettre de motivation) et entretien individuel

Cible : enseignants titulaires du BEES1 équitation ou du BPJEPS équitation.

Contact : esce@ifce.fr ou 02.41.53.50.50.

A propos de l’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation

Ce pôle de formation créé par l’Ifce, réunit l’Ecole nationale d’équitation à Saumur (49) et l’Ecole nationale professionnelle des Haras au Haras national du Pin (61). Toutes les formations de l’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation répondent à des normes de qualité et d’excellence, à la pointe des sciences humaine et équines.

 

cp_ccs_insep_ifce_formation2016

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
(Votre inscription nous permet de contrer la recrudescence de spams sur les commentaires. En aucun cas elle ne servira à alimenter une base de données de contacts)