Les emplois d’avenir

La jeunesse est une des priorités du quinquennat. Ces emplois d’avenir (EA) doivent permettre aux jeunes d’accéder à une première expérience professionnelle reconnue sur le marché du travail et/ou acquérir des compétences leur permettant d’évoluer vers un autre emploi. Ce dispositif s’insère dans un engagement plus global du gouvernement en faveur de l’emploi. Les emplois d’avenir, qui répondent à l’urgence vis-à-vis des jeunes sans emploi ni qualification.

QUI EST CONCERNE ?

Les emplois d’avenir sont accessibles aux jeunes de 16 à 25 ans (ou 30 ans si travailleur handicapé) :

- sans diplôme (jusqu’à niveau IV sans diplôme) ;
- peu qualifiés (de niveau V avec diplôme) et recherchant un emploi depuis plus de 6 mois dans les 12 derniers mois ;
- pour les résidents en zone urbaine sensible (ZUS) ou en outre-mer ou en zone de revitalisation rurale (ZRR), à titre exceptionnel jusqu’au niveau du premier cycle de l’enseignement supérieur et recherchant un emploi depuis plus de 12 mois dans les 18 derniers mois.

UN EMPLOI D’AVENIR, C’EST QUOI ?

Pour les jeunes concernés : un CDI ou CDD de 1 à 3 ans
- à temps plein (sauf exception)
- une formation pour apprendre un métier
- la reconnaissance des compétences acquises pendant l’emploi d’avenir

Pour les employeurs :

- l’embauche d’un jeune motivé
- une aide de l’Etat pour 3 ans à hauteur de 75 % de la rémunération brute mensuelle au niveau du SMIC
- un conseil au sein de la mission locale pour construire le parcours de formation du jeune et intervenir pour toute difficulté pouvant survenir au cours de l’emploi

Dans une logique de parcours, l’emploi d’avenir pourra aboutir à une pérennisation dans l’emploi créé, à l’acquisition de compétences donnant au jeune des perspectives nouvelles dans une activité d’avenir ou à la reprise d’une formation, en alternance le plus souvent, en lien avec la motivation trouvée pour un métier.

Ce parcours de réussite reposera sur un fort engagement des employeurs (tutorat, formation, capacité d’accompagnement…) et sur un accompagnement renforcé assuré essentiellement par les missions locales mais également Pôle emploi et Cap emploi (pour les travailleurs handicapés).

VOUS AVEZ ENTRE 16 ET 25 ANS (OU 30 ANS SI TRAVAILLEUR HANDICAPE) ET VOUS SOUHAITEZ ACCEDER A UN EMPLOI D’AVENIR ?

Avec peu ou pas de diplôme, vous cherchez un emploi…

Les emplois d’avenir peuvent être une chance pour vous. + d’informations

Vous voulez par exemple devenir éducateur sportif. L’emploi d’avenir peut en 3 ans vous permettre d’obtenir la qualification nécessaire. Vous commencerez peut-être par accueillir du public, observer les entraineurs dans l’exercice de leurs fonctions, réaliser quelques tâches administratives et entrer en formation. Les situations de travail pourront alors évoluer au rythme de votre formation et de votre acquisition de compétences. Pour garantir la sécurité des pratiquants, la loi exige que les salariés soient diplômés ou en formation sous certaines conditions. Pour toute information complémentaire, contactez la DRJSCS ou la DDCS/DDCSPP locale.

QUI CONTACTER ?

L’agence Pôle emploi, la mission locale la plus proche ou le Cap emploi pour les travailleurs handicapés vous met en contact avec les employeurs potentiels. La mission locale ou le Cap emploi vous suit pendant votre contrat, et après la fin de celui-ci. Ils suivent et contrôlent les engagements de l’employeur relatifs à votre accueil et à votre formation.

VOUS ETES EMPLOYEUR ET VOUS SOUHAITEZ RECRUTER ?

Vous vous engagez à recruter un jeune peu ou pas qualifié pour accompagner son entrée dans le monde du travail et lui permettre d’accéder à un meilleur niveau de qualification et de réaliser son projet professionnel.
+ d’informations

depliant_ea_comment_ca_marche_2

 

Source et complément d’informations http://www.sports.gouv.fr/

 

Un commentaire pour “Les emplois d’avenir”

  1. […] Ces emplois d’avenir (EA) doivent permettre aux jeunes d’accéder à une première expérience professionnelle reconnue sur le marché du travail et/ou acquérir des compétences leur permettant d’évoluer vers un autre emploi. Ce dispositif s’insère dans un engagement plus global du gouvernement en faveur de l’emploi.  […]

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
(Votre inscription nous permet de contrer la recrudescence de spams sur les commentaires. En aucun cas elle ne servira à alimenter une base de données de contacts)