Foin et transport – Etude

Il en ressort que le transport de courte durée provoque en moyenne un stress peu élevé (pas de différence significative entre l’aller et le retour) chez les chevaux 920-324 expérimentés, et que la consommation de foin est importante durant le transport et diminue la
fréquence des comportements inhabituels liés au transport.

Résultats de l’étude

Une étude a été réalisée par l’INRA et l’IFCE sur l’impact des trajets de courte durée sur des chevaux expérimentés
et l’évaluation de leur stress en présence ou en absence de foin.920-324

L’étude a été réalisée sur 11 chevaux de 5 à 12 ans, lors de 11 trajets d’environ 150 km.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
(Votre inscription nous permet de contrer la recrudescence de spams sur les commentaires. En aucun cas elle ne servira à alimenter une base de données de contacts)