Un Chef de piste pas comme les autres – Hassan Balzamit

Candidat chef de piste international, il débute sa formation voici une dizaine d’années, et sillonne la planète pour se perfectionner auprès de chefs de piste tels que Frédéric Cottier ou Michel Ismalun. Son histoire est un peu particulière. Sa vie commence tragiquement puisque ses parents disparaissent lors de la guerre des six jours en 1967. Yasser Arrafat le prend sous son aile et le garde à son service comme garde du corps durant ving cinq ans. Quelques années avant sa disparition, son père adoptif l’aide à construire le centre équestre qu’il dirige encore aujourd’hui, mais surtout le soutient lorsque, bravant l’opposition de la comunauté religieuse musulmane, il épouse Nancy Zeitling, une jeune femme israélienne également impliquée dans l’indutrie équestre au Moyen Orient. Aux yeux de Hassan, et malgré les violentes critiques et menaces dont il a été l’objet, rien d’impossible puisque “le prophète lui-même a épousé une jeune femme de religion juive”.

michel_hassan_f_cottier

Hassan se bat aujourd’hui pour un projet. “Au delà des conflits politiques et confessionnels, je voudrais démontrer qu’il est possible à travers le sport équestre d’initier un processus de paix et d’établir des relations de confiance entre la Palestine et Israel, car au sein de la communauté sportive il règne déjà entre nous un climat d’harmonie”. Son ambition n’est autre que d’organiser en symbole de paix une tournée de compétition en France à laquelle participeraient ensemble des cavaliers palestiniens et israéliens. Actuellement à la recherche de sponsors susceptibles de mettre sur pied cette initiative hautement symbolique, il a déjà receuilli le soutien de certaines personnalités du monde équestre, comme l’a déjà prouvé GPA en confectionnant un casque sur lequel figure les drapeaux des deux pays.

Pour contacter Hassan Balzamit jerichoridingclub@yahoo.com

Hassan Balzamit est Président de la Fédération Equestre palestinienne, son pays d’origine. Directeur de l’unique centre Equestre du pays, basé à Jéricho, il enseigne aux cent cinquante cavaliers et y organise, en dépit d’un climat politique plus que défavorable, une compétition par mois.

hassan

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
(Votre inscription nous permet de contrer la recrudescence de spams sur les commentaires. En aucun cas elle ne servira à alimenter une base de données de contacts)